Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

fondmixter


L’association Savoirs de Terroirs existe depuis 1995. Ses bureaux et son centre de ressources sont localisés sur le domaine Olivier de Serres.

Son objectif consiste à :

-      répertorier tous les savoirs issus de l’action, au cours du temps, de l’homme et de la nature ;

-      mettre en œuvre des actions susceptibles de sauvegarder et de transmettre ces savoirs ;

-      mettre en place toutes structures permettant une conservation dynamique et vivante de ces savoirs.

 

Pour répondre à son objectif, l’association mène différentes actions tout au long de l’année :

1.    Les événementiels

     L’DSC 0082association Savoirs de Terroirs organise chaque année au mois de mai un festival des plantes, intitulé « Ethnoplante, les plantes et les savoirs populaires ». Cette manifestation regroupe des ateliers, des animations, des expositions ventes et des conférences dans les domaines de la phytothérapie, de la cuisine des plantes sauvages,de la teinture végétale, des produits biologiques, des plantes artisanales des épices et des ateliers de jardinage pour petits et grands…

Ethnoplante 2010 : 2 mai 2010

Horaires : 10 h 00 à 18 h 00

Tarif : 3 euros par personne. Donne accès à tous les ateliers et conférences. Gratuit pour les moins de 12 ans.

2. Les stages Pierres et Plantes

        DSC_0008.JPGA travers une à deux journées organisées autour d’un thème comme le rempaillage des chaises, la vannerie traditionnelle ou la découverte patrimoniale, des petits groupes de novices ou de passionnés viennent s’enrichir de techniques ancestrales qui font partie du patrimoine local de l’Ardèche. Ils sont encadrés par un intervenant professionnel et partagent leurs connaissances pendant la durée de l’atelier. (Programme fourni à part)

3. La revue : La Belle Lurette

 bellelurette Elle est éditée par l’association sous la coordination de Benoist Ripault. La Belle Lurette se donne pour objectif, grâce aux travaux d’inventaire et d’enquêtes réali

sés sur le terrain, de faire découvrir ou redécouvrir les savoir-faire ruraux et vernaculaires.

La Belle Lurette en est à son 40ième numéro, il est paru au mois de  février  2009 avec un dossier sur l’agriculture durable. 
       

4.La maison d’édition Savoirs de Terroirs

Lalivre-plantes.jpg collection Guide des Savoirs propose 6 ouvrages :

 

       -     Plantes médicinales, pour se soigner en Ardèche et ailleurs  de Vincent Delbecque, pharmacien phytothérapeute – édité en février 2004 ;

  -         Les fleurs du Bien  de Bachir Henni. Plantes et fleurs comestibles, 2005

-      Trésors d’épices  d’Isabelle Bruet, phytoherboriste – édité en mars 2007 ;

-       Cultiver la santé  de Vincent Delbecque, pharmacien phytothérapeute et Jerôme Munoz  pépiniériste– édité en mai 2007.

-      Cueillir la santé de Vincent Delbecque

-      Dame Nature à la vôtre de Bachir Henni, 2009.


5. Le centre de ressources

bibliotheque_2.jpg

Il a pour objectif de promouvoir les techniques, savoir-faire et patrimoine des terroirs, de conserver et transmettre les techniques d’antan, il se compose d' :

 

      -     un important fonds documentaire (revues, livres, vidéos, etc.) ; 

      -     un réseau d’acteurs agissant dans le même domaine (artisans, agriculteurs, associations, institutions, etc.) ;

-     un conservatoire de cucurbitacées (110 variétés de courges), de solanacées (80 variétés de pomme de terre).

6. Le jardin conservatoire

DSC_0003.JPG

L’association conserve depuis six années maintenant une collection de pommes de terre ainsi qu’une collection de variétés anciennes de courges. L’an dernier l’association a agrandi son jardin pour y cultiver des variétés anciennes de potagères et céréalières dans le but de conserver ces variétés, d’en faire des semences et de les exposer au cours de différentes manifestations.

         L’association dispose de plus de 1000 variétés de légumes ainsi que 30 variétés d’oliviers.

7. La banque de semences BALSELI

DSCF3427

Cette initiative soutient et promeut les professionnels et associations qui diffusent des plants et semences de faible intérêt commercial mais indispensables à la biodiversité cultivée. Par un système de parrainage de variétés, l’association entend multiplier et sauvegarder cette biodiversité car les catalogues internationaux restreignent les droits aux échanges des végétaux non labellisés.

         L’association revendique le droit à l’autonomie alimentaire, à l’automédication, à l’information et à la formation indispensable au maintien de la biodiversité végétale.

L’association s’inscrit dans la dynamique de plusieurs réseaux avec :

-      la fédération des CIVAM de l’Ardèche ;

-      les agriculteurs et vétérinaires sans frontières (AVSF).

         Ces actions permettent à l’association de s’inscrire dans le développement local des villages de l’Ardèche méridionale, en particulier le village de Largentière où se déroulent différentes manifestations. Elle permet ainsi de faire découvrir les savoirs et les savoir-faire locaux et de favoriser l’accès à la culture sur des périodes non estivales et donc d’étendre la saison touristique au-delà de juillet et août.   

 

Partager cette page

Repost 0
Published by